À propos de Frisking

Frisking

Il s’agît d’un travail sur le recadrage, la scrutation, l’investigation du détail. Ces images constituent environ 1/30e de la surface de clichés pris pour mémoire et sans ambition, avec un smartphone, au cours de déplacements professionnels ou privés.

En fouillant ces simples témoignages captés en plan large, on trouve parfois une situation et une composition dignes d’intérêt, cachées ici ou là.

Les JPEG agrandis à outrance prennent un aspect pictural. Il est amusant de constater que, pour lier les pixels abrasifs du JPEG, les ingénieurs ont opté pour un brossage qui renvoie en partie au questionnement pictorialiste.

Naturellement, utiliser un tel procédé de zoom pour photographier des êtres humains est contestable. Est-ce pour cela que cette série ne prend de sens qu’en débusquant justement l’individu ?

Pour être franc, je prends maintenant davantage de clichés des alentours, au hasard et en plan large, connaissant le plaisir de les fouiller ensuite.